LA BUBBLE LIGHTTM

Chacune de nos bouteilles est équipée d'une Bubble LightTM

Un simple clic et votre bouteille se transforme en lumière de discothèque, suivant le rythme de la musique !

Pour vos débuts de soirées, vous pouvez également choisir une couleur fixe.

Autonomie : toute une nuit !

Aucun impact sur la qualité du champagne.

Parfaitement étanche. Fonctionne dans un seau à glace.

Bubble  light off.png
OFF

UNE HISTOIRE PARTAGEE


Nous avons le grand plaisir, de partager avec vous, un champagne extraordinaire.

Chacune des bouteilles d'HOXXOH contient une goutte, de ce qui est probablement le champagne le plus fabuleux du monde. Cette merveille est ajoutée, à chaque bouteille de la série limitée HOXXOH N°1, avec la liqueur de dosage.

Vos sens sont en éveil ? Ecoutez cette belle histoire vrai !

En 1916, le Tsar Nicolas II commande du champagne, millésime 1907, ainsi que quelques barriques de cognac. En pleine guerre, l'approvisionnement n'est pas facile... La précieuse cargaison embarque donc, clandestinement sur la goélette suédoise Jönköping.


Le matin du 3 novembre 1916, le Jönköping est découvert par le sous-marin allemand U22 au large des côtes finlandaises. Le commandant du sous-marin, avait déjà eu, une carrière quelque peu mouvementée... Allant de l'enfant chéri de la marine allemande au bannissement dans la Baltique, condamné à poursuivre des navires de contrebande. Il semble qu'il soit le seul commandant de la marine allemande, à avoir coulé une ses compatriotes, même s'il l'a fait par accident... Le commandant du sous-marin qu'il a coulé, était en plus, son meilleur ami !


De son côté, le capitaine du Jönköping, avait repéré le sous-marin, mais il pensait que c'était une île. Il a tenté sa chance ; c'était le dixième voyage de l'année de la goélette pour transporter de la contrebande vers la Russie.
Le sous-marin U22, refusant tous les supplications et les pots-de-vin en alcool, la goélette est coulée et l'équipage reconduit au port.

C'est en 1997 qu'une équipe de plongeurs suédoise, localise le navire coulé et sa précieuse cargaison. Les bouteilles, qui se sont déposées dans le limon de la mer Baltique, à une profondeur estimée entre 60 et 65 mètres, sont restées intactes pendant plus de 80 ans. Heureusement, la pression à 60 mètres est d'environ six atmosphères, presque identique à celle d'une bouteille de champagne. En d'autres termes, la pression à l'intérieur et à l'extérieur était presque égale, de sorte que les bouchons n'ont connus aucun problème. La température est de 4 °C et à cette profondeur et avec le limon, les vins étaient dans une obscurité parfaite.


À la dégustation, malgré ses 113 ans, ce champagne a gardé toute sa fraîcheur. Belle mousse à l'ouverture, bulle fine, couleur acajou. Le nez est un mélange subtil d'iode, de pomme et de caramel. Puis viennent en bouche, la brioche, le beurre et les groseilles. Tout simplement extraordinaire !

Vous retrouverez cette belle sensation dans le champagne HOXXOH, série limitée N°1, puisque le champagne du Jönköping y est dilué !

NOTRE HISTOIRE



Un matin d'août, sur la côte d'azur, nous rentrons de soirée, au moment où la pinède se réveille...

Le soleil habille le ciel, de somptueuses nuances de rose, qui plongent, en une pluie scintillante, dans l'azur de la mer.
Tous nos sens sont en éveil et nos cœurs battent encore, au rythme de cette inoubliable soirée tropézienne. 

Une bouteille de champagne à la main, nous sommes heureux.
Comment faire en sorte que cette sensation dure toujours ? Comment continuer, à illuminer nos esprits de bonheur et d'insouciance, de retour à la maison ?

Sur le ton de la blague, la réponse fuse : " Il faudrait mettre, toutes ces couleurs, dans la bouteille !".

Plusieurs années, plus tard, naît la marque Adélaïde de Castillac, qui engendre, la cuvée HOXXOH. 
Nous avons pour cela, développé et breveté la Bubble-Light, goûté plus de cent champagnes et sélectionné le vigneron, qui a créé notre Blanc de Blancs Grand Cru.

C'est avec un grand plaisir, que nous partageons avec vous, un champagne qui fait sourire les papilles, fait voyager à l'époque du dernier Tsar et surtout, donne irrésistiblement, envie de faire la fête, comme des enfants que nous sommes.


Amitiés,


Macha et Grégoire